Nightcall

Nouvel opus de notre manufacture, nous vous avons récemment présenté le Nightlynx. Ce verre innovant qui combine les bénéfices du verre minéral avec une acuité visuelle exceptionnelle en condition de faible luminosité. Il n’en fallait pas plus pour convaincre Vincent Perraud de le tester en conditions réelles. Véritable amoureux du road trip et de la ride à l’ancienne, il n’a pas hésité longtemps avant de partir sillonner les routes de sa région, accompagné de son indissociable moitié, Sev Pieto.

Crédit photo: Vince Perraud & Sev Pieto

Salut, Vincent, pour ceux qui ne te connaissent pas, peux-tu te présenter ?

Hello ! Je suis originaire de Bourgogne et ça fait une dizaine d’années que je suis photographe. Grâce à ce métier, j’essaye de voyager le plus possible… J’ai la chance d’être vraiment passionné par ce que je fais.

Comment es-tu devenu photographe ? Qu’est-ce qu’il t’attire dans cette pratique et comment l’abordes-tu ?

Je me suis mis à la photo à cause du BMX, j’étais ultra passionné, mais pas très bon, et suite à une blessure j’ai dû rester immobilisé pendant environ 1 an… On va dire que c’était un mal pour un bien ! Je voulais travailler dans l’image, mais sans vraiment savoir dans quelles disciplines et la photo est rapidement apparue comme un bon moyen de rester connecté au vélo. Le mouvement et l’action m’ont toujours attiré, c’est aussi une des solutions que j’ai trouvées pour ne pas rester enfermé dans un bureau toute la semaine !

Est-ce que tu te souviens la première fois ou tu t’es dit, «c’est ce que je veux faire!»

Yes, c’était à la fin de mes études de design que j’ai interrompu en dernière année d’ailleurs… Je me suis dit qui ne tente rien n’a rien, je ne voulais pas avoir de regrets et quand on est passionné et motivé, rien ne semble impossible !

Tu es plutôt argentique ou numérique ?

Bonne question?! j’aimerais dire argentique, c’est avec ça que j’ai commencé, mais honnêtement je n’en fais pas autant que je le voudrais… Aujourd’hui tout va si vite ! les clients voudraient les photos avant qu’elles soient prisent ! Mais je continue pour des séries perso…

Ton imaginaire est souvent associé à celui des voitures et du road-trip, que peux-tu nous dire à ce sujet ?

J’ai toujours adoré les road trip et l’aventure. J’ai commencé avec le bike, en explorant les villes à fond lorsque je shootais pour les magazines ! Mais avec le temps (et l’âge), les envies changent. La voiture est à mon sens un des meilleurs moyens pour faire un trip ! Et il y a tellement à découvrir, tu peux partir à l’autre bout du monde comme à 10 km de chez toi tout en ayant autant de fun !

Que représente la ride pour toi ?

Cela représente l’évasion ! Partir vers l’inconnu et faire des rencontres…

Pour ce Vuarnet Day, tu as pu essayer le Nightlynx, un verre que nous venons de développer pour les faibles conditions de lumière. Qu’est-ce que tu en as pensé ?

J’ai été assez bluffé par les contrastes ! Surtout quand on roule avec de vieilles bagnoles qui n’éclairent pas trop...

D’ailleurs, lorsque tu es sur la route, quels sont tes indispensables ?

Alors aujourd’hui je dirais ma partner in crime Sev Pieto avec qui je partage tous mes trips !
Sinon les classiques : mon passeport, un boîtier photo, un paire de Vuarnet et quelques vêtements de rechange !

Quels sont tes futurs projets ?

Il y en a pas mal en ce moment ! Je travaille notamment sur un livre perso et avec Sev, on est en train de restaurer une vieille Porsche de 68. En parallèle, on continue de voyager pour photographier donc on n’a pas trop le temps de s’ennuyer…

Et enfin, quel serait ton Vuarnet Day ?

Alors je n’ai pas vraiment de plan précis, mais un lever de soleil dans un désert Californien accompagné de ma Sev chérie serait déjà un bon mood, tu ajoutes un cruise en Porsche bien sûr, un apéro en fin de journée et c’est nickel !